Les Poètes de la Montérégie

Plus de 28 ans de rencontres avec des amis de la poésie

Claudette Poirier

IMG_2948-apeindre ses émotions

Bal masqué


Belle dame au faux visage

Sous vos apparences trompeuses

Je lis l’angoisse dans vos yeux

Vous portez le masque noble

Sous vos dehors de travesti

Je suis troublée, madame

Conjugués au présent

Vous dérobez à ma vue

Votre passé, votre tourment

Je ne suis point dupe, chère dame

Je sens dans cette mascarade

Le double de vous-même

Se rendant au bal

© Eugénia


???????????????

 

PEINDRE SES ÉMOTIONS

l’émotion qui m’habite

n’a ni président ni roi

formes et couleurs elle m’impose

sans trop savoir pourquoi

avec docilité je m’abandonne

à cette joie naïve de l’enfant

vivant sans retenue le moment présent

bien malgré moi, elle m’entraîne

dans un tourbillon

recréant de nouvelles émotions

© Eugénia


Et je les aime…

C’est le printemps autour de moi

C’est plutôt l’hiver en moi

Un hiver angoissant

Un hiver de néant

Le vent souffle sur tout

Semant le trouble partout

Il emporte ma mémoire

Il se rit de mes souvenirs

Je ne sais plus qui je suis

Mon miroir me trahit

Des morceaux de ma vie

Çà et là éparpillés

Je veux rentrer à la maison

Une autre maison…

Mes enfants me croient folle

Mes enfants s’affolent

Je ne sais plus les nommer

Qu’importe,  je les ai aimés

Et je les aime…

_________________________________________________

 

Je cherche mon mari

 

Un étranger dort dans mon lit


Intimité  violée

Je capitule intimidée


Le vide partout autour de moi

Mon âme est vide et j’ai froid


Les anges ne chantent plus

Et leur silence m’effraie


Que sont les anges devenus?

 

 

Petit à petit
Plus un mot
Plus un son
Tout disparaît
Mes souvenirs
Mes proches
Mes vérités
La vie, ma vie

Une vie c’est si peu de mots!

Si peu…
©Eugénia

© «Livre d’artiste»,  exemplaire unique.

Le 7 mai 2008

 

Le temps sème des ailes

Au cœur de son imaginaire

L’enfant cherche son rêve

Jour après jour

Il fouille sans le savoir

Les secrets de son univers

Si près de le saisir

Son rêve change de parcours

Tout reprendre à zéro

Est un bien grand détour

S’il renonce, il périra

S’il poursuit, il ne sait pas

L’enfant ne naît point héros

Il le devient au fil des jours

À essuyer des revers

À vivre ses rêves à l’envers

Un jour sans trop savoir

Son rêve refait surface

Il envahit son univers

Dès lors son pas devient léger

Le temps sème des ailes

© Eugénia

_____________________________________Mère et mer

Dans les eaux de ma mère

J’ai cherché la lumière

Dans les eaux de la mer

J’ai noyé mes misères

Un cri d’effroi, frisson amer

Accueille sur terre

Un cœur à découvert

Sur le sein de ma mère

J’ai consolé mes misères

Sur celui de la mer

J’ai apprivoisé la lumière

Un cri de joie, frisson primaire

Réchauffe sur terre

Mon cœur en hiver

Quelque part sur la mer

J’entends crier victoire

Quelque part une mère

M’aime plus qu’hier

Un cri d’espoir, frisson de gloire

Envahit la terre

De fleurs imaginaires

Dans les eaux de l’histoire

Naviguent désormais

Misères et lumières

Héritage parfait

D’une mère à la mer

Un cri d’amour, frisson du soir

Comme une prière,

À sa mémoire

© Eugénia

 

Réagissez