Les Poètes de la Montérégie

Plus de 28 ans de rencontres avec des amis de la poésie

Emmanuelle Beaudin

Emmène-moi L’atelier

Emmène-moi loin de ce tonnerre

Que je respire la tranquillité

Emmène-moi loin de ces terres

Que je goûte la liberté

Emmène-moi où le soleil se lève

Que mon cœur se laisse enveloppé

Emmène-moi où l’eau n’a pas de glaives

Que je puisse m’y baigner

Emmène-moi à la source d’un arc-en-ciel

Que je savoure ses couleurs

Emmène-moi dans un jardin de miel

Que j’y cueille des douceurs

Emmène-moi où la différence n’existe pas

Que les formes ne soient pas jugées

Emmène-moi où la souffrance n’est pas

Que je retrouve mon souffle coupé

Emmène-moi où l’amour est la loi

Que je puisse aimer et être aimé

Emmène-moi au paradis avec toi

Que la paix soit enfin retrouvée!



Maman, douce maman chérie

Ton absence a décousu ma vie

Je dois apprendre à la broder

Sans t’avoir à mes côtés

Je me rappelle ces matins aux soirs

Où nous cousions à ne plus rien voir

Ces journées passées dans ton atelier

Que de merveilleux moments nous y avons passés

Sur des airs rythmés nous chantions

Des morceaux casse-tête nous poussaient à la création

Par-dessus tout, nous étions toutes deux

Pas besoin de mots, tout se lisait dans nos yeux

J’y suis quelques fois retournée

Sans être en mesure de prendre fil et de l’enfiler

Après quelques temps, un manque s’est fait sentir

Je me suis fait mon atelier et décidé de grandir

Quand ton absence me pèse

Je prends ciseaux, machine, aiguilles et ça m’apaise

Comme durant ces doux moments, maman

Je te sens et nous échangeons par-delà le firmament!

Tendre chocolat



Je me ferme les yeux

J’hume ton parfum si crémeux

La saveur douce-amère

Qui m’est parfois si chère

C’est plus fort que moi, je n’y résiste plus

Je dévoile ton corps, je te mets à nu

Mes papilles s’activent de désir

Je dois te prendre pour m’assouvir

Je te porte à mes lèvres sans plus attendre

Ma langue te porte à son palais si tendre

Tu emplis ma bouche d’une douce caresse

Ta saveur me porte vers l’allégresse

J’ouvre mes yeux tout doucement

Je respire, ton empreinte s’efface lentement

Quel savoureux moment tu me fais vivre

Tendre Chocolat tu me fais jouir!

 
 

Réagissez