Les Poètes de la Montérégie

Plus de 28 ans de rencontres avec des amis de la poésie

Thérèse Jodoin

APAISEMENT
Je suis habitée par tant de courants
J’ai peine à déployer mes ailes dans le temps
Sans jamais désespérer d’atteindre mon étoile
Je coule dans ma vie et je me dévoile
J’ai crié mon silence pour la paix et l’amour
J’ai murmuré tout bas pour faire taire les tambours
J’ai marché avec le vent pour éteindre les canons
J’ai soufflé aux enfants les paroles des chansons
Je tire le rideau du théâtre menteur
J’ouvre la fenêtre aux oiseaux chanteurs
Je ferme les yeux et j’accueille en mon âme
Un souffle nouveau qui ravive ma flamme

JO
Extrait de « INSTANTS D’INFINI » recueil de poésie du Cercle des poètes de la Montérégie 2004


Réagissez